#08- De Sidemen à Amed

gifs-animes-fleches-106.gif Samedi 3 octobre gifs-animes-fleches-107.gif

Tirtagangga Water Palace

Nos voisins se sont finalement assez vite calmés… mais la chaleur, elle, n'a pas vraiment diminué. Au réveil, une petite surprise attend Ben sous son sac… On la suit des yeux et immortalisons l'instant quand elle s'apprête à remonter le long du mur. ENORME ! Le jeune Balinais s'occupant de l'entretien aura vite fait de l'expédier dans un autre monde avec son balais. Il nous racontera que, petit, il adorait jouer avec ces araignées, s'amusant à leur ôter les pattes. Il ajoutera : "c'est juste la nature Sir". Pas faux, mais franchement impressionnant.

Sidemen Spider

Une bonne douche dans notre salle de bain en plein air c'est juste magique, et parfait pour attaquer la journée. Nous prenons le petit déj' face aux rizières, dans un calme absolu.

Notre taxi est bien à l'heure et nous quittons Sidemen à 8:50. 

Kadek Yoga, notre chauffeur du jour. A recommander si vous passez par Sidemen.

Our Taxi driver, Kadek Yoga

Les enfants sont prêts pour l'école, chacun à sa manière.

Waiting for school time

Going to school

La route pour Amed est chargée. Régulièrement, les camions sont arrêtés par les villageois pour paiement d'une taxe, selon le volume de leur camion. L'entretien des routes incombe aux villages et les camions les détériorent énormément. Un droit de passage est donc prélevé.

Tax for trucks along the road

Comme convenu nous nous arrêtons au Tirtagangga Water Palace. Son nom qui signifie '''Eau du Gange''' fait référence au fleuve sacré des Hindouistes et protège ainsi ces sources vénérées qui irriguent toute la région. Dans les jardins, tout est élégance et raffinement,

Tirtagangga water palace entry

Tirtagangga water palace

De superbes bassins couverts de dalles et de nénuphars offrent un cadre romantique à souhait pour une balade. Il n'est pas encore 10:00 et le site est peu fréquenté. Notre chauffeur nous dira qu'à partir de 13:00, ça n'a plus aucun charme. Nous y flânerons une petite heure.

Tirtagangga water palace

Tirtagangga water palace

Tirtagangga water palace

Tirtagangga water palace

Tirtagangga water palace

Tirtagangga water palace

Tirtagangga water palace

Tirtagangga water palace

Tirtagangga water palace

Tirtagangga water palace

Waterlily pond at Tirtagangga

Waterlily pond at Tirtagangga

Waterlily pond at Tirtagangga

waterlily at Tirtagangga

Un petit escalier permet de prendre de la hauteur. Belle vue d'ensemble du site.

Tirtagangga water palace

Tirtagangga water palace

Tirtagangga statueTirtagangga statue

Tirtagangga statues

Tirtagangga statue

Un bassin est dédié aux bains publics.

Tirtagangga public bath

Tirtagangga water palace

Tirtagangga water palace

Tirtagangga water palaceTirtagangga water palace

Water at Tirtagangga

The power of water at Tirtagangga

Tirtagangga water palace

Nous reprenons alors la route d'Amed et retrouvons le vert des rizières pour quelques instants. 

On the road to Amed. RIce fields

Amed

En arrivant sur Amed, notre chauffeur, bien intentionné, se propose de nous arrêter à une agence pour réserver nos billets de Speed-boat pour les Gilis. C'est une agence Amed Sea Express. Les tarifs (400.000) sont dans la moyenne de ce que j'ai pu lire sur les forums, mais comme nous ne partons que dans 2 jours, nous ne réservons rien pour le moment.

Côté logement, rien de réservé cette fois encore. Amed n'est pas un petit village le long de la plage, mais un ensemble de plages et villages le long de la côte nord de Bali ; il faut donc bien cibler où l'on veut  se poser pour éviter de parcourir trop de kilomètres avant de décrocher LE logement de rêve.
Nous avons opté pour la baie de Jemeluk et commençons notre quête avec le Sama Sama Bungalows qui n'a plus de chambre "Sea View" et dont les autres chambres commencent déjà à 450.000 Rp (air co + Hot water), au-dessus du budget que nous nous fixons. Ensuite nous visitons le Bamboo Bali. Accueil froid et les chambres "Sea View" à 350.000 Rp nous semblent bien sombres et très basiques pour le prix (fan + cold water).

Je suis un peu gênée que le chauffeur souhaite attendre que nous ayons trouvé notre logement pour repartir, mais il insiste, se renseignant même directement pour nous. Nous arrivons finalement au bout de la baie de Jemeluk, sans chambre à notre actif. Nous parvenons alors à le convaincre que nous pouvons nous débrouiller à pied, et chargeons nos sacs sur le dos après l'avoir chaleureusement remercié.

Un jeune Balinais nous interpelle alors pour nous proposer ses chambres. Nous sommes tout au bout de Jemeluk, et il n'y a apparemment rien donnant sur la plage et accessible depuis la route. Je doute que ce qu'il nous propose nous plaise... L'accès se fait depuis la route principale, par un petit chemin dans une sorte de bois, jonché de détritus. On a déjà vu mieux comme entrée ! Il nous assure que ses chambres sont propres, neuves et vue mer. Connaissant un peu le système, on ne s'attend pas à trouver merveille au bout du chemin. Lantur semble très sûr de lui et confiant ; il nous montre la chambre, située au-dessus de son restaurant. Effectivement, c'est nickel propre, spacieux, dépouillé, mais le lit est confortable, la terrasse a une pleine vue mer et la salle de bain est très bien.

Jemeluk Homestay - Room 3

Jemeluk Homestay - room 3

Jemeluk Homestay - room 3

"A room with a view" : on ne dira sûrement pas le contraire !

Jemeluk Homestay - View from the room

Jemeluk homestay - view of Jemeluk Bay

Petite négociation sur le prix et c'est signé ! Nous voilà donc installés au Jemeluk Warung and Homestay pour 2 nuits.

Amed étant réputée pour le snorkelling, ce sera notre activité pour quelques heures. Notre Homestay fournit à ses hôtes des transats devant son resto, sur la plage. Difficile de dire "sur le sable" car ici il a plus un aspect terreux et caillouteux que ce à quoi nous pensons généralement.

Jemeluk Homestay - Beach

 

La 1ère sortie sous l'eau (en masque et tuba, j'entends) Afficher l'image d'originene nous enchante pas plus que ça. Les fonds ne sont pas aussi riches que ce à quoi nous avons été habitués en Malaisie ou même à Ko Tao. Bon point cependant pour la "Mail Box" que je découvre par hasard. L'eau n'est pas très claire aujourd'hui, mais nous l'apercevons facilement, imposante sur le fond.
N'ayant -toujours- pas investi dans un APN aquatique, il faudra vous contenter du panneau publicitaire que l'on découvrira plus tard près de la plage... Dans la vraie vie, c'est juste nettement moins blanc, avec une eau nettement moins claire !

Jemeluk Submarine Mailbox

Après cette sortie, l'estomac se réveille et nous partons en quête d'un petit resto. Ce n'est pas en front de mer que nous trouvons notre bonheur, mais le long de la rue principale d'Amed. Le Shell Garden est un vrai bonheur ! Pas de cadre exceptionnel, mais des sourires, de la cuisine à la demande, et un très bon rapport qualité / quantité / prix. La patronne nous cuisine un nasi goreng et un nasi campur excellents, accompagnés de jus de fruit frais.

Shell Garden restaurant

Nasi Campur @ Shell Garden - Jemeluk

Voulant éviter la plage dans la chaleur de l'après-midi nous allons nous renseigner pour notre Speed Boat vers les Gilis. Bien nous en a pris de ne point acheter nos billets ce matin ; les prix commencent ici à 300.000 Rp et nous sentons la négociation possible. Reste à savoir quelle compagnie choisir. En cette saison, 3 compagnies assurent la liaison : Amed Sea Express, Pacha Express et Freebird Express. Nous avons encore la soirée pour étudier la chose.

Nous nous renseignons également pour la location d'un scooter pour demain. Le prix local est de 50.000 Rp, si notre logeur nous fait ce tarif là, nous traiterons avec lui. A noter qu'ici, aucun scooter n'a d'assurance incluse dans le prix, mais qu'il n'est pas non plus possible d'en prendre séparément…

Renting or not Renting, that is the question.  Afficher l'image d'origine

En fin d'après-midi nous retrouvons nos transats, nos masques et tubas et retournons nous baigner. Rien de bien différent de ce midi, mais la baignade reste excellente, le farniente sur un transat aussi !

Vue sur notre chambre depuis la plage.

Jemeluk Homestay

Profiter du soleil couchant depuis la terrasse est bien plaisant. Il est 18:00 quand le soleil disparait.

Sunset on Jemeluk

Sunset on Jemeluk

Sunset on Jemeluk

Strange birds in a tree, on a beach

Sunset on jemeluk beach

Pour diner, tous les restos du front de mer proposent sensiblement la même chose. Peu de monde en cette période, beaucoup de restos sont déserts. Nous nous installons au Family Warung, dont le service s'avèrera être minimal, et la cuisine basique. Pas notre meilleur choix du séjour.

Depuis notre chambre nous nous laissons bercer par le bruit des vagues, des coqs et des enfants, en rêvant d'une nuit paisible.

gifs-animes-fleches-106.gif  gifs-animes-fleches-107.gif

 

Gis icon

 

Court trajet aujourd'hui, mais un repérage sur carte est toujours intéressant.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 19 Nov 2015

×