#12- De Hué à Hoi An

gifs-animes-fleches-106.gif Lundi 16 Février  gifs-animes-fleches-107.gif

En route pour Hoi An

Point de grasse matinée ce matin, nous prenons le bus de 8:00 pour Hoi An. Nous avions réservé nos billets il y a plusieurs jours et sommes bien sereins. Le bus n'arrive qu'à 8:20, et, surprise, ce n'est pas un bus, mais un mini-bus. Pas gênant en soi, sauf que nous y  sommes un peu à l'étroit et que les bagages n'ont pas de soute pour loger. Ils sont donc entassés sous les sièges, ce qui empêche forcément de s'allonger les jambes.
Le mini bus s'arrête devant l'agence et je file demander au gars des explications. Il m'avait appelé la veille pour me dire que nous aurions probablement un Sitting Bus au lieu du Sleeping Bus annoncé à l'achat, ce qui ne nous dérangeait nullement, et m'avait indiqué que nous serions remboursés de 10.000 vnd par billet. Parfait, sauf qu'une fois dans son bureau il me dit de voir avec le gars du bus, et que le gars du bus me dit que si le prix et le bus ne me conviennent pas je peux descendre, mon billet étant perdu. Voilà ce qui arrive quand on est en position de force : grosse demande de transport pour le Nouvel An, hausse des prix, et visiblement baisse de service.

Je remballe ma colère et me cale dans mon siège jusque Hoi An. Nous ne sommes pas les seuls passagers surpris par le bus ; beaucoup ont acheté des billets "open bus" et s'attendaient à avoir un bus type car. Il est 8:45 quand nous quittons finalement Hué.

À Lang Co nous nous arrêtons pour la pause déjeuner pendant 30', l'occasion de quelques photos de la lagune. On est loin du bleu lagon dont parlent les guides touristiques… 

Mise en bouche à Hoi An

Nous arrivons à Hoi An à 12:30, pas à la gare de bus bien évidemment, mais devant un hôtel de la vieille ville. Les filles de l'hôtel viennent même nous démarcher jusque dans le bus ! Voyant que personne ne les suit, elles ressortiront bredouilles. Rapide coup d'œil sur ma carte, la distance jusqu'au Homestay semble faisable à pied. Environ 2km ; c'est parti !

Nous traversons des rizières à 2 pas du centre-ville.

Full House Homestay

Le Full House Homestay est un peu excentré, mais il ne nous faudra pas plus de 20' pour y arriver. 
Il se situe à droite dans le tournant de cette rue, au niveau des poteaux électriques.

C'est une très jolie bâtisse toute blanche, très soignée.

L'accueil est des plus chaleureux et après avoir discuté "Organisation pratique" avec Ly, nous découvrons notre chambre, immense. Le séjour s'annonce excellent !

Notre chambre est tout au bout du couloir.

Nous nous installons rapidement et enfourchons les vélos prêtés par Ly. Et oui, les fesses vont encore être mises à rude épreuve.

Old City

Nous descendons dans la vieille ville (1.5 km de la chambre) et tombons rapidement sur une de ses Ancient Houses, rue Thai Phien. Elle fait partie de ces sites préservés, à la visite libre.

Une jeune fille nous explique rapidement la conception et l'origine de cette maison habitée par sa famille depuis plusieurs siècles. Ben essaie de prendre ses photos, mais elle le presse de nous suivre !

Présentation d'outils anciens

Nous nous rendons vite compte que c'est à la boutique que la jeune fille s'attardera le plus !

Rue Hai Ba Trung, en plein centre de la ville, récolte de jacinthe d'eau.

Nous garons les vélos près du vieux pont et nous retrouvons rapidement dans un univers très touristique. C'est la 1ère fois de ce séjour que l'impression est aussi pesante. Boutiques et restos ont investi les bâtiments historiques de cette vieille ville, et il va falloir faire preuve de beaucoup d'imagination pour "gommer" ces artifices et retrouver un peu le Hoi An d'origine. Nous ne visitons pas les bâtiments aujourd'hui, nous contentant de flâner dans les ruelles.

Pont An Hoi

C'est un lieu d'animation prisé par les groupes touristiques. Il offre néanmoins de jolies vues sur la rivières et les berges. 

De l'autre côté du pont, les lanternes typiques de Hoi An sont fabriquées en direct.

Le vieux pont couvert japonais,

 C'est un incontournable, le symbole de la ville. Sa visite sera au programme de demain.

Hoi An est la ville des lanternes. Elles colorent les ruelles de la vieille ville, et lui donnent un charme fou.

Maison commune des congrégations chinoises

Cette maison fait partie des maisons communes dont la visite est libre. Fondée en 1773, elle accueillait les 5 Congrégations chinoises de Hoi An.

Portraits de résistants Chinois, morts pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Entre modernité et tradition

Petit tour au marché, achat de beignets à la banane. 

An Bang Beach

Vers 16:00 nous roulons vers la plage de An Bang.

Bien plus aménagée que celle de Hué, cette plage attire aussi plus de monde. Nous jetons un bref coup d'œil et reportons notre pause plage au lendemain, le soleil étant déjà en train de décliner.

Après une pause fraîcheur à la chambre nous descendons diner en ville. Le A43, petit resto conseillé par notre hôte, correspond tout à fait à ce que nous aimons et s'avèrera être d'un très bon rapport qualité/prix.

Il fait nuit noire quand nous reprenons les vélos pour rentrer. Plus rien ne nous fait peur !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 28 Avr 2016

×