#27- Page et Grand Canyon

gifs-animes-fleches-106.gif Mercredi 16 juillet gifs-animes-fleches-107.gif

Retrouvez la fiche pratique et les cartes sur Glen NRA (Page et alentours) et sur Waterholes Canyon dans la section Carnet Pratique

En quittant Wahweap Marina

Pas d'orage cette nuit, mais grosse chaleur.  Le petit dej' face au lac à 7h du matin est juste délicieux.

Encore un repliage de tente ce matin, puis nous quittons les bords du lac, avec un dernier passage par la marina.

Nous repassons au Visitor Center pour... le Badge, bien sûr ! 


Marine en décroche 2 : Glen Canyon et Rainbow Bridge. 

Horseshoe Bend

Nous roulons vers Horseshoe Bend. Il y a énormément de monde sur le parking ; l'endroit est connu, c'est une évidence ! L'accès au site est relativement rapide même si la marche dans le sable est un peu pénible.

Vu d'ici, impossible de soupçonner la beauté de ce que l'on va découvrir.

La vue est à la hauteur de nos attentes et le monde ne gêne en rien les photos. Plaisir visuel assuré.

Le retour au parking est plus fatigant que l'aller, la légère montée dans le sable n'étant pas de tout repos. 

Waterhole Canyon

La route 89 se prolongeant au-delà de Horseshoe Bend est annoncée fermée (je l'avais lu sur les forums) mais comme nous nous rendons à Waterhole canyon il nous faut l'emprunter sur la partie interdite. Pourvu que nous ne croisions personne sur les 3 miles qu'il nous reste à parcourir !

Petite carte pour se repérer.

Nous nous stationnons au tout petit parking sur la gauche de la chaussée, juste avant le pont, et déposons le permis acheté hier, bien en évidence sur le tableau de bord. Nous sommes les seuls visiteurs. L'entrée se fait par une petite chicane dans le grillage, ensuite, nous progressons vers le bord du canyon un peu à l'instinct, aucun balisage n'étant apparent.

Nous trouvons le chemin assez facilement et descendons prudemment au pied du canyon. Thom dépose un petit tumulus à notre point d'entrée, histoire de retrouver facilement la voie pour le retour.

La progression est facile dans le canyon, malgré la chaleur très pesante. Nous marchons un bon moment avant d'entrer dans la partie étroite du canyon, la section intéressante.

Un peu de grimpette sur les rochers, quelques passages étroits et nous voilà au bout, face à une échelle, installée de manière très instable sur un tas de rochers.

Thom tente la montée, Ben maintenant l'échelle. Difficile pour lui d'atteindre le haut du rocher, mais avec un étirement maximum il s'empare de la petite corde cachée au sommet. Il arrive à s'extirper sur le haut du rocher. Bien, mais nous comprenons vite que la manœuvre va être délicate voire impossible pour les filles, nettement moins grandes que Thom. On rehausse l'échelle, on tente l'affaire et ça passe, avec un peu –beaucoup- de stress pour moi, sujette au vertige. Ben tente de monter seul, mais l'échelle se dérobe sous ses pieds ! Gros coup de stress et nous décidons qu'il restera là ; inutile de prendre le risque qu'il tombe ou que l'échelle tombe une fois arrivé en haut, compliquant sensiblement notre retour…

Je progresse un peu plus loin, sans vue réellement intéressante et aperçois assez vite la fameuse ligne électrique au-delà de laquelle nous ne pouvons nous aventurer.

Voilà d'où nous venons ; l'arrivée de l'échelle est quelque part entre ces roches

Au-delà du virage, la ligne électrique est visible. Nous étions donc assez près de la fin de la zone accessible.

Bref, la montée de l'échelle ne valait vraiment pas le risque encouru. Descente encore plus stressante que la montée ! Je ne suis pas mécontente de mettre pied à terre à côté de cette maudite échelle ! La zone n'est pas du tout sécurisée et je suis vraiment surprise que l'accès ait été laissé en l'état ; il devait y avoir une échelle fixe qui a laché, probablement emportée lors de montées des eaux importantes.

Nous rebroussons maintenant chemin mais sommes rapidement arrêtés par un joli serpent. Joli et petit mais toujours repoussant et source de stress pour tout le monde. Nous le contournons rapidement et poursuivons le retour.

Cette balade aura duré 1h30 et m'aura moyennement emballée. Le soleil était il trop haut pour que le jeu de couleur soit magique ? Pour moi, rando sympa sans extase. Il nous faudra tester un autre slot canyon pour tomber sous le charme du canyon en soi. Pas de regrets, jamais de regrets sur ce qui a été fait, juste une impression mitigée. Pour les enfants, balade très chouette, surtout quand il faut grimper, sauter ou se donner un peu de mal... Comme quoi, tout avis est à prendre avec modération et recul. 

Beach Time

Nous avions prévu de nous mettre en route directement pour le Grand Canyon, mais la séquence plage de la veille nous manque déjà. Nous prenons la Route 222, à gauche sur la Route 98 en venant de Page (tourner à gauche avant la centrale thermique navajo).

Pique-nique à Antelope Point Marina. De petits véhicules amènent ou ramènent les plaisanciers de leur ponton. Les équipements n'ont rien de l'embarcation basique, il est évident que ce sont des familles aisées qui fréquentent les lieux.

Rassasiés nous descendons plus bas où une cale à été aménagée pour des sorties à la journée et trouvons un petit parking sur la droite. Pause baignade en vue. Pas de plage, pas de sable mais des rochers aux courbes douces pour un accès facile à l'eau.

Entre baignade tranquille et concours de sauts, il est tentant de prolonger l'instant mais la raison nous rattrape et nous levons le camp. 

Arrivée sur le Grand Canyon

La route 89 étant fermée, nous prenons la 89T direction Flagstaff puis remontons sur le Grand Canyon par la route 64. A 9.5 miles de la jonction avec l'US 89, nous nous arrétons à un poste Navajo ; Vue plongeante sur la Little Colorado River. Attention, s'agissant d'un parc Navajo, une Donation vous sera demandée.

Nous entrons dans le parc du Grand Canyon par l'entrée Est. Pause Visitor Center, toujours riche en informations.

Nous profitons d'être sur la Desert View Drive pour nous arrêter aux différents points de vue. Ce ne sont pas les plus jolis points de vue selon nous. Il y a beaucoup de monde et les parkings sont parfois sous-dimensionnés.

Desert View 

Lipan Point

Grandview Point

Nous arrivons au Mather Campground vers 19h30. Check-in sans aucun soucis puis installation -rapide- dans la Pine Loop, n°296.

Nous ne trainons pas car nous voulons nous rendre à Mather Point pour assister au coucher de soleil. Le parking y est immense, avec un très grand Visitor Center. Enormément de monde dès le parking ; si vous voulez un coucher de soleil en toute intimité, ça n'est pas vraiment le lieu...

Le soleil n'est pas encore couché, mais comme il est caché par les nuages, le rendu n'est pas extra. Pas de coucher de soleil sur le Grand Canyon pour nous.

De retour au camping nous terminons l'installation et préparons notre BBQ du soir. Repas à la lampe torche ce soir, sourires aux lèvres avant notre dernière nuit sous la tente.

Trajet du jour


Agrandir le plan

gifs-animes-fleches-106.gif  gifs-animes-fleches-107.gif

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 09 Oct 2016

×