#16- Trek du Rinjani, J3

gifs-animes-fleches-106.gif Dimanche 11 Octobre gifs-animes-fleches-107.gif

Dernière ligne -presque- droite

Meilleure nuit (mais pouvions-nous faire pire qu'hier ?...), même si le sol dur n'épargne pas nos corps de quadras ! Nous devons sans cesse modifier notre position pour modifier les points d'appui au sol. Il a encore fait froid, mais sans vent, ce qui n'est pas négligeable.

6:00 – Petit déj' sous la tente et dernières photos... Ce site est vraiment exceptionnel.

Crater rim campsite

Volcano at dawn

Volcano from crater rim

7:00 – Nous sommes prêts pour la descente. Le départ est bien pentu, entre les roches. Les cuisses chauffent rapidement, les genoux commencent à faire mal également. Dès que nous attaquons la jungle, le dénivelé est moindre, la douleur disparait et nous progressons rapidement.

Descent to Senaru

Monkeys on the way to Senaru

Descent to Senaru - Jungle area

Descent to Senaru

Descent to Senaru

10:00 – Nous voilà arrivés au "lunch Pos". Bien trop tôt pour nous déjeuner, sans compter que la perspective d'une autre soupe ne nous fait pas franchement saliver. Nous demandons à Jo de nous préparer uniquement du thé, des fruits et quelques gâteaux.

10:30 – Nous repartons, toujours sur le même rythme. Jo est surpris de notre progression. Nous atteignons très vite la sortie du parc. Il nous reste encore 1.5 km à parcourir jusqu'au village.

Entry of Rinjani Park

11:15 – Nous arrivons à Senaru, chez Ary. Contents d'avoir terminé cette descente. Non pas qu'elle soit très difficile (l'Adams Peak avait sacrément plus endolori mes genoux !), mais elle est particulièrement longue avec très peu de paysages intéressants. C'est de la jungle, rien que de la jungle.
Il n'y a personne à notre arrivée chez Ary. Notre guide vide son sac et se renseigne pour notre taxi, sans pour autant nous dire ce qu'il en est. Habituée aux Asiatiques, nous patientons sans poser de question, mais au bout de 30', je craque et lui pose la question de notre retour en taxi. Jo me confirme que le taxi va venir nous chercher mais il ne sait pas du tout quand. Patientons…

12:00 - Notre chauffeur arrive. Il a déjà un trekker avec lui, un Australien qu'il redescend de Sembalun. Ce gars nous dira qu'il a attaqué le trek ce matin à Sembalun mais n'a pas supporté la difficulté. Retour au point de départ pour lui.

J3 en chiffres

  • Dénivelé : - 2.000 m

  • Temps de marche effectif : 4h

  • Distance : 10 km

Direction Kuta Lombok

Nous quittons Senaru, passons récupérer nos bagages au Rinjani Base Camp et filons vers Sengigi, où s'arrête l'autre trekker. Pour nous, la route continue jusque Mataram, comme négocié dans le trek. Pour ce qui est du tronçon Mataram-Kuta Lombok, rien n'est prévu, mais Ary nous a suggéré de voir en direct avec le chauffeur, et nous a même indiqué le prix.

Je propose donc à notre gars de nous amener à Kuta pour 200.000 Rp de plus, mais il n'est pas du tout emballé et refuse. Tant pis, on trouvera bien un taxi à Mataram. Chemin faisant, il passe quelques appels et propose de nous déposer au taxi de son oncle qui nous amènera à Kuta. Parfait. Le second chauffeur prend nos bagages, je lui demande confirmation du prix, il tente 250.000 Rp, je maintiens 200.000 Rp, il accepte. C'est un taxi officiel, avec compteur, qui se fait aussi quelques petites courses négociées.

15:40 – Il nous dépose au Heavenly Homestay (photo d'emprunt)

Nous n'avons rien réservé, et nous tentons notre chance ici. La chambre n'est pas mal, mais pas emballante, et surtout, sans eau chaude. Après le trek, l'idée de n'avoir que de l'eau froide ne m'est pas envisageable.

Juste à côté il y a le Yuli's Homestay. Complet, malheureusement. Le cadre est bien plus agréable, je ne sais pas ce qu'il en est des chambres.

Nous nous arrêtons ensuite au Santai Homestay. Charmant à souhait, douche en extérieur, mais pas de porte fermée avec la chambre. La probabilité de visites animales en pleine nuit saute aux yeux de Ben, nous ne prenons  pas la chambre. Nous visitons encore d'autres Homestay, bien trop luxueux pour nous, et au tarif en conséquence.

Ben repère le panneau du Albany Homestay. Nous nous engageons dans un petit chemin de terre, marchons 500 m, et trouvons grille close. Bien dommage, cet ensemble est juste adorable.

Passage au Krishna Homestay, sur la route principale. La situation n'est pas top du tout, bruyante, mais je commence à en avoir marre de marcher sac au dos, et dans ces cas là on peut facilement faire des erreurs de choix. Par "chance", c'est complet. Mais où va-t-on dormir ce soir ? Je pensais vraiment que la recherche serait plus simple sur Kuta.

Nous allons voir chez Lara Homestay. Joli petit ensemble. Lara n'a malheureusement plus de place. Je suis dépitée. Elle se propose d'appeler un de ses amis qui a un nouvel Homestay. Il n'est pas là mais nous envoie quelqu'un pour nous y amener. Vraiment très sympa de sa part. En attendant le gars, nous comprenons que c'est du Albany Homestay dont elle nous parle. Sourire, Espoir. Un gars en scooter arrive enfin ; il m'emmène avec mes 2 sacs au Homestay. A peine 5' pour rejoindre les chambres et pas plus pour que mon chauffeur dépose mes sacs et reparte chercher Ben. Le "copain" de Lara est là et me fait visiter les 2 chambres libres. J'adore !

Albany Homestay

Albany Homestay

L'ensemble est tout neuf, au calme, spacieux, avec mini cuisine extérieure (bouilloire, frigo, évier) et coin salon en terrasse.

Albany Homestay - Garden

Private terrasse - Albany Homestay

Albany homestay - kuta lombok

Albany Homestay - Twin room

Albany Homestay - twin room

Albany Homestay

Ben m'a rejoint et apprécie aussi le cadre. Le seul Hic est qu'il n'y a pas de petit déj', et pas de wifi. On se voyait bien posés dans les fauteuils pour un Skype avec la France, surtout après 3 jours de coupure totale... Le gars nous dit que tous les restos et bars ont le wifi et que ça sera super simple pour nous connecter. Ok. Pour le petit déj' il se propose de nous fournir thé et café. Ok on signe !

17: 15 - Nous pouvons enfin commencer notre décrassage post-trek.

After the trek

La douche est juste magique. Je sens la poussière quitter ma peau. Un délice. Une fois cette étape passée nous pouvons envisager de dépoussiérer chaussures, pulls et sacs. Fou ce qu'on a pu ramasser en 3 jours !
Alors que nous nous apprétons à quitter la chambre, coupure de courant. Le gars nous dit que ça arrive souvent, qu'ils ont donc acheté un générateur, mais qu'il n'est pas encore branché… Dommage mais pas très grave... pour le moment.

Nous sortons diner "en ville". Pas de courant, donc peu de restos sont ouverts. Nous nous arrêtons au Nuggets Corner. Clientèle très jeune, patron français. Nous ne sommes pas très à l'aise, comme en décalage. Pas de courant ici non plus, donc pas de wifi… Dommage. Le repas s'avère excellent.

Nous rentrons à la chambre à la lampe torche. Toujours pas de courant. Pas génant quand on s'apprête à se coucher, mais nettement plus quand on constate que la clim ne peut fonctionner sans courant et il fait vraiment chaud ce soir.
Vers 22:00, plein feux dans la chambre, le courant est revenu ! La clim se met elle aussi en marche, super, une bonne nuit s'annonce.

 

 

Notre trajet du jour

Gis icon

 

gifs-animes-fleches-106.gif gifs-animes-fleches-107.gif

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 28 Déc 2015

×