#6- Cai Rang et Da Nang

gifs-animes-fleches-106.gif Mardi 10 Février  gifs-animes-fleches-107.gif

Marché de Cai Rang

À 4:45 le réveil nous tire du sommeil. Point de petit déj, nous partons retrouver Sang sur le quai Ninh Kieu. Sur l'esplanade, un groupe 3ème âge est déjà en pleine séance de réveil musculaire. C'est beau à voir.

Notre balade sur les canaux démarre.

Il fait encore nuit et l'impression est très étrange. Il fait frais. La barque de Sang, bien qu'à moteur, semble glisser sur l'eau et l'approche de certains "gros" nous rend presque vulnérables. En arrivant sur le marché nous ne sommes pas les seuls touristes, mais la plupart ont embarqué sur des gros bateaux, dans des groupes plus nombreux.

Sang a coupé le moteur et manœuvre à la rame entre les marchands.

C'est une ville sur l'eau que nous traversons.

Il y a les "cuisines" flottantes, qui vous livrent café et fruits, mais aussi, nouilles et riz.

Les barges sont un lieu de vie ; on y fait la lessive, on y emporte poules et coqs, on y déjeune en famille, et surtout, on y vend ses produits.

Certaines barges ont leur ligne de flottaison bien basse. Nous nous demandons comment toutes ces cargaisons vont être écoulées. Quand le dernier fruit sera sorti de la cale il risque d'être plus que mûr !

Ni viande, ni poisson sur ces bateaux, fruits et légumes sont rois. Têt oblige, les fleurs tiennent aussi une grande place sur le marché.

Les Asiatiques adoptent souvent une position accroupie lors de moments d'attente. Même sur le bateau ils parviennent à garder leur équilibre.

Notre retour se fait par de plus petits canaux.

Tout en navigant, Sang a confectionné couronnes, bracelets, bagues et bouquets pour toute la famille. Non seulement nous apprécions cette attention, mais constatons qu'elle est vraiment experte en la matière.

Cette balade, ce moment avec elle, nous ont vraiment plus, et Cai Rang vaut nettement plus le coup que Caibe ! Nous sommes de retour vers 8:30 et allons prendre le petit déj au Café 59

Musée de Can Tho

En sortant, nous croisons des groupes d'enfants en sortie de classe. Juste tout mignon.

Obstinés, nous retournons au musée de Can Tho, qui est bien ouvert aujourd'hui. La guerre est ici encore le thème majeur, avec essentiellement la résistance à Can Tho au cours de ces 2 guerres. Une section est consacrée à l'histoire et la culture de la province.

 

Beaucoup de photos datant de l'époque de l'Indochine sont légendées en Français. Nous prenons plus encore la mesure de notre présence dans ce pays.

Les scènes de vie sont représentées un peu partout dans le musée.

Derniers sourires de Can Tho

Je ne résiste pas à l'envie de partager ces quelques clichés, tellement typiques de ce Vietnam "à 2-roues".

 

Danang

Nous rentrons à l'hôtel et préparons nos sacs. Un taxi vient nous chercher à midi pour nous amener à l'aéroport. 

L'aéroport de Can Tho paraît clairement surdimensionné par rapport au trafic qu'il peut générer. On ne peut qu'espérer que le traffic se développe dans l'avenir.

Notre vol pour Danang est prévu à 14:30. Le décollage aura 30' de retard, répercutées à l'arrivée. Nous volons avec Vietjet, réputée pour ses retards....

Danang est très proche du centre-ville. Nous rejoignons donc notre hôtel à pied (30' de marche). Comme à Ho Chi Minh, l'hôtel se trouve dans une petite ruelle et nous ne le trouvons pas du 1er coup. C'est un gentil Vietnamien qui nous y conduira.

Le Zion Hotel, relève du motel selon certains avis, et son côté un peu aseptisé nous le laisse penser. L'accueil y est pour autant charmant, la chambre quadruple propre, spacieuse et avec un petit balcon. Pour nous tout est parfait.

Nous ressortons nous balader en ville, et dinerons pas très loin de l'hôtel. 
Depuis quelques jours nous voyons fréquemment des gens brûler des papiers, des faux billets, sur le bord de la rue, devant leur maison. Nous mettrons plusieurs jours avant d'en comprendre le sens. Lorsqu'un décès a eu lieu dans l'année, la famille brûle des objets symbolisant le défunt (bottes en cartons représentant les vêtements, billets pour la richesse...) afin de rétablir le lien entre les vivants et les morts à l'approche de la fête du Têt.

La ville s'est complètement illuminée et se balader le long de la rivière est très très agréable. Ici aussi les préparatifs vont bon train pour ce Nouvel An qui approche.

Labyrinthe tout illuminé, et sponsorisé par la bière locale... Funny.

Le pont de Danang est connu pour sa forme de Dragon. La nuit les 15.000 LED changent de couleur et se reflètent sur l'eau, un très joli spectacle. Nous n'aurons pas le plaisir de voir le Dragon cracher du feu, étant sur la rive "coté queue".

De retour à l'hotel nous constatons que la clim ne fonctionne pas. La réceptionniste monte de suite tester les télécommandes et, impuissante, appelle un technicien. Il va démonter un tas de choses, pour finalement nous dire qu'il n'a pas la pièce. Dommage. La chaleur est loin d'être étouffante et nous pensons que cela peut être supportable cette nuit. La jeune fille nous apportera néanmoins un ventilo -bruyant à souhait- pour raffraîchir la chambre. On ne peut qu'apprécier sa rapidité de réaction et espérer une bonne nuit...

Commentaires (1)

Jo et Dany
  • 1. Jo et Dany | 27 Mars 2015
Par hasard, j'ai découvert votre blog, et je suis vos aventures.
Je me régale avec vos découvertes, votre récit et les superbes photos.
A bientôt pour la suite,

Jo

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 28 Avr 2016

×