#21 - On US Highway 90

gifs-animes-fleches-106.gif Mercredi 3 août gifs-animes-fleches-107.gif

Acadian Cultural Center et Vermilionville

Le petit déjeuner de ce matin est très correct, même si une fois encore les fruits sont absents du buffet. Nous partons vers 9:00 mais faisons rapidement un arrêt au Walmart. Les stocks sont vides et nous aimons assurer nos pique-niques quotidiens.

Acadian Cultural Center

1ère visite du jour l'Acadian Cultural Center. Ces centres sont toujours un bon moyen de mettre ses idées au clair sur le sujet du jour, en l'occurrence les Acadiens en Louisiane. Le musée est modeste mais balaie largement l'histoire des Acadiens.

acadian cultural center

Acadian cultural center

Acadian cultural center

Le film documentaire projeté est très intéressant et recadre bien les conditions historiques de l'arrivée de ce peuple. Le rythme lancinant du récit a une fâcheuse tendance à tous nous endormir mais cela vaut le coup de résister à la tentation !

Petit rappel sur l'histoire des Cadiens

Ils étaient tout d'abord des français originaires principalement du Poitou mais aussi de Normandie ou de Bretagne. Aidés par les Indiens Micmacs, ils se sont installés à partir de 1604 en Nouvelle France ou Acadie (aujourd'hui au Canada -Nouveau Brunswick, Nouvelle Écosse- et le nord du Maine). La France et l’Angleterre se sont déchirées pendant des années pour ses territoires du nouveau monde. En 1713 est signé le traité d'Utrecht : l'Angleterre obtient le territoire de la Nouvelle Écosse. Après une période de tolérance de la part des Anglais, ils décident en 1755 de mettre en œuvre le Grand Dérangement : la déportation de 10 000 Acadiens. Les maris et femmes sont séparés. Les biens confisqués. Ils sont envoyés dans les 13 colonies de Nouvelle Angleterre. Beaucoup périssent dans les bateaux insalubres ou meurent de faim dans les colonies qui ne les accueillent pas bien. Certains rentrent en France, d'autres vont en Haïti. D'autres encore se retrouvent en Louisiane. En effet, le gouvernement espagnol (depuis le traité de Paris de 1763 et jusqu'en 1800) leur donne des terres et des outils et les Acadiens s'installent soit près des bayous et marais soit dans les prairies (autour de Lafayette). Au début du 19ème siècle, entre 3000 et 4000 Acadiens s'étaient installés en Louisiane. Ils recréent leur communauté francophone parmi les Créoles, s'emploient comme fermiers, bucherons, pêcheurs, trappeurs. Une minorité deviendront propriétaires de plantations.

On a commencé a appeler les Acadiens "Cadiens" à la Guerre de Secession. Les "Yankees" qui brulaient les fermes ont raccourci leur nom. C'est devenu un terme péjoratif pour certains, désignant une population illéttrée et pauvre. Depuis, les Acadiens qui sont devenus avocats ou riches commerçants se disent américains et non Cadiens. Les américains ne sachant prononcer le "d" de Cadiens finissent par les appeler "Cajuns".

 

Vermilionville

Infos pratiques ICIVermilionville

Juste à côté de ce Centre est implanté le village de Vermilionville. C'est un éco-musée où des demeures d'époque ont été installées pour reconstituer la vie des acadiens arrivés en Louisiane entre 1755 et 1785. En entrant, passage obligé par la boutique où nous acquittons également le droit d'entrée.

VermilionvilleVermilionville

Avant d'accéder au village proprement dit, nous passons devant divers bâtiment dont l'intérêt est -à mon sens- surtout commercial. Boutique, restaurant, Ecole de cuisine, rien de bien authentique, et une première attention très mitigée sur cette visite.

Ecole de cuisine

Cooking school

Quand nous entrons ça embaume les cookies maison et le pain frais... les cours sont dispensés pendant les vacances ou pour certaines occasions (mardi-gras, noël...) moyennant 25$.

ecole cuisine

cooking class vermilionville

Performance Center (Salle de Danse)

Des spectacles y sont régulièrement présentés moyennant quelques dollars (10-20$)

performance center vermilionville

Coussan House

Avec cette 1ère maison nous entrons un peu plus dans le vif du sujet. C'est une maison typique du sud de la Louisiane : surélevée, en bousillage et bois de cypre, avec les escaliers qui mènent à la garçonnière. Seules les filles dormaient dans le corps principal de la maison.

Coussan House Vermilionville

Une dame en costume d'époque, mais ne parlant pas français, nous explique la vie des Cadiens, leur intérêt pour la musique, la pratique de patchwork, la vie d'une maisonnée.... Gros saut dans le temps !

Coussan House

Vermilionville

Vermilionville

Hangar à Bateaux

Boat shed

Cabane du trappeur

Trapper's cabin

Trapper's cabin

Trapper's cabin

Trapper's cabin

Le village est installé en bord de bayou, comme c'était le cas à l'époque. Ce bayou était l'équivalent de la route de l'époque. Chacun avait un bateau ou une pirogue et circulait sur le bayou pour pêcher, chasser, aller à l'école, etc.

Bayou vermilionville

La plupart des maisons de Vermilionville ont été données par des particuliers. Elles proviennent de familles riches qui avaient des plantations et des ranchs. Cependant, la majorité des maisons acadiennes de l'époque n'avaient qu'une pièce. En effet, la cuisine et les toilettes étaient toujours séparées.

Maison Beau Bassin

Mélange de styles créole et américain pour cette maison. Les activités de filage, tissage et couture y sont présentées. La dame qui nous accueille parle un français au fort accent canadien, juste charmant, mais qui fait bien sourire les enfants !

Maison Beau Bassin

Vermilionville maison beau bassin

beau bassin vermilionville

Beau bassin Vermilionville

Vermilionville Beau bassin

Vermilionville Beau bassin

.Beau bassin Vermilionville

Beau Bassin Vermilionville

Vermilionville

Beau bassin Vermilionville

Vermilionville

L'école

C'est une reproduction typique d'une école fin 19ème. Les lignes sur le tableau rappellent cette loi louisiannaise du début du 20ème siècle, interdisant l'usage du français.

School vermilionville

School vermilionville

School vermilionville

school vermilionville

School vermilionville

Maison Mouton

C'est une reconstruction d'une maison de 1810. Maison d'une famille acadienne prospère, caractérisée par sa cuisine séparée. Les activités de menuiserie étaient essentielles dans la vie de tout Acadien à l'époque. Les cyprès, chênes et noisetiers abondaient alors et le gouvernement espagnol avait fourni aux Acadiens les outils nécessaires. Ils en ont donc rapidement fait une activité majeure.

Maison mouton Vermilionville

Maison mouton vermilionville

Maison mouton Vermilionvillemaison mouton vermilionville

Maison mouton kitchen

La forge

Le seul endroit où on faisait faire des outils. Le forgeron fabriquait des clous et outils pour la construction ou le travail des champs. 

la forge Vermilionville

La forge Vermilionville

Maison Buller

Cette maison date de 1807 et comporte plusieurs éléments caractéristiques de l'architecture créole : un toit en croupe à forte pente, une grande galerie pour protéger la maison de la chaleur et des fortes pluies.

Maison Buller

BUller Vermilionville

Maison buller Vermilionville

Maison buller vermilionville

Maison buller vermilionville

La chapelle des Attakapas

Cette chapelle est une reproduction des églises que l'on trouvait à St Martinville en 1773. Le catholicisme était la seule religion légale en Louisiane avant son rachat en 1803 par les Américains. Les premiers colons français mais aussi les espagnols et les acadiens étaient catholiques et les propriétaires d'esclaves avaient l'obligation de leur donner une éducation religieuse catholique (à défaut d'une éducation tout court).

Church vermilionville

Church vermilionville

Church vermilionville

church vermilionville

Maison Boucvalt (1860)

C'est une maison typique des habitations acadiennes / créoles du 19ème siècle en milieu urbain. Cuisine et salle de bain ont été ajoutées au début du 20ème siècle. La cuisine était auparavant séparée de la maison pour éviter les risques d'incendie et la chaleur. Un vasistas permettait la ventilation tout en gardant la porte fermée.

maison Boucvalt

maison Boucvalt

Maison Boucvalt

Maison Boucvalt

maison Boucvalt

maison Boucvalt

Boucvalt Vermilionville

maison Boucvaltmaison boucvalt

Maison Broussard (1790)

C'est la plus grande et la plus ancienne des maisons de Vermilionville. C'était un élevage de bétail installé sur les bords du Bayou Teche. De style créole français, elle emprunte certains éléments à l'architecture anglo-américaine. 

Broussard Vermilionville

Broussard Vermilionville

Broussard Vermilionville

Broussard Vermilionville

Vermilionville

Broussard Vermilionville

Broussard Vermilionville

la cuisine est séparée, adossée à l'arrière de la maison.

Broussard Vermilionville

Broussard Vermilionville

La grange est remplie d'outils propres à la ferme, ainsi que d'une balle de coton de plus de 200 kg (500 lb.)

Cotton Vermilionville

Traversier

Un "ferry" permet de rejoindre les 2 rives. Actionné par un jeu de cordes, il permettait la traversée de petits bras de rivières. 

Ferry vermilionville

Traversier vermilionville

Traversier vermilionville

Traversier Vermilionville

En regagnant l'entrée du village nous apercevons notre 1er alligator ! Quand je dis apercevoir, je ne peux décemment dire plus ; Merci au zoom de 270 !

Gator Vermilionville

Gator vermilionville

gator Vermilionville

Autres signes de vie animale un peu moins "excitants".

Bird vermilionvillebird vermilionville

squirrel Vermilionville

Nous passerons 2h sur place et roulons à présent jusque New Iberia.

New Iberia

Centre-ville

Encore de jolies demeures aux styles différents, aux influences croisées.

New Iberia

NEw Iberia

New Iberia

La plantation Shadows on the Tech faisait éventuellement partie du programme, mais finalement nous nous contentons de l'observer de l'extérieur et poursuivons sur Avery Island où nous comptons bien trouver un coin sympathique pour le pique-nique.

Shadows on the Tech

Shadows on the Tech

L'accès à Avery Island est gratuit, celui aux Jungle Gardens est payant. Ayant été priés de ne pas nous installer sur les bords du bayou près de la Toll Gate, nous nous posons sur les tables derrière l'accueil des Jungle Gardens. Les chênes couverts de mousse espagnol ont pris possession des lieux. Majestueux, ils ne cesseront de nous intriguer, fasciner au cours de notre voyage.

jungle gardens Avery Island

Avery Island, Jungle Gardens

La majorité de la tribu n'est pas tentée par la visite des Jardins, ce sera donc visite de la Tabasco Factory, sans grande conviction pour ma part...

Tobasco Factory

Qui n'a jamais entendu parler de cette petite bouteille rouge et verte ? Elle occupe les tables des restos sans qu'on y prête attention, nous découvrons aujourd'hui son orgine, sa fabrication et pour certains, son goût relevé !

Tobasco Factory

Joli petit musée pour démarrer la visite. Histoire de l'usine, évolution du produit et de ses dérivés, la visite libre est intéressante et relativement rapide.

Recette

En 1868 Mc Ilhenny invente sa sauce au piment ; les 5 générations suivantes l'installeront comme un condiment indispensable dans le monde entier. 3 ingrédients suffisent : des piments rouges bien mûrs, du vinaigre naturel et trait de sel d'Avery Island. Les piments récoltés sont broyés dans la foulée, mélangés à du sel puis placés dans des tonneaux de chêne pour une maturation de trois ans. Après maturation, le moût de piment est filtré pour lui en retirer peaux et grains. Le liquide obtenu est mélangé à du vinaigre, malaxé occasionnellement pendant un mois puis embouteillé. La plupart du sel entrant dans la production du Tabasco est issu d'Avery Island.

 

tabasco factoryTabasco factory

tabasco factory

tabasco

tabasco factory

Tabasco factory

Les produits dérivés ne manquent pas !

Tabasco factory

tabasco

tabascotabasco

Vue aérienne d'Avery Island, un dôme de sel utilisé dans la recette du célèbre Tabasco.

avery island

Nous suivons ensuite un circuit entre les différentes unités de l'usine : les serres, la description et le stockage des futs de chêne ou fermente les piments broyés, les cuves de mélange et l'embouteillage.

tabasco

Tabasco

Tabasco

tabasco

tabasco

tabasco

tabasco

tabasco

La dernière étape est bien sûr la boutique où nous avons tout loisir de tester les différentes variétés de Tabasco. Papilles sensibles s'abstenir ! Certaines versions sont absolument décoiffantes !

tabasco

tabasco

tabasco

Au final je suis ravie de cette visite un peu différente de tout ce qui est au programme de ce circuit.

Infos pratiques ICI

Il ne nous reste plus qu'à rejoindre Houma. Nous évitons la Hwy 90 et serpentons sur la Route 182 jusque Franklin, petite bourgade très charmante. Nous arrivons à Houma vers 18:00. L'hôtel Days Inn est très bien. Les chambres sont standards mais propres et l'accueil est très agréable.

days inn houma

days inn houma

Nous profitons de la piscine avant de sortir diner. Un peu d'internet au retour et au lit les Amis !

Si c'était à refaire...

Pas de changement sur les visites faites aujourd'hui ; toutes avaient leur intérêt et la variété a pimenté Wink la journée.

Petit regret -très personnel- de ne pas avoir flâné dans les Jungle Gardens...

gifs-animes-fleches-106.gif  gifs-animes-fleches-107.gif

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 16 Nov 2016

×